L'Aïd El-Adha fixé au Dimanche 11 Août 2019 Inch'Allah

L'Aïd El-Adha est officiellement fixé au : Dimanche 11 Août 2019 correspondant au 10ème jour du mois hégirien de Dhul-Hijja 1440 H.

Le site Islamohammed vous souhaite une bonne fête de l'Aïd El-Adha à vous et votre famille. Qu'Allah vous guide vers le droit chemin et qu'Il nous comble de Sa Clémence et Miséricorde.

L'assemblage du Saint Coran

Au début de la révélation, le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه récitait les versets puis les sourates à ses compagnons qui les apprenaient minutieusement et assidument.

Le Prophète وسلم صلى الله عليه avait des scribes qui transcrivaient la Parole de Dieu sur les supports de fortunes propre à l'époque, tels que les morceaux de parchemin, les pierres, les cuirs d'animaux, etc ..., et le Messager de Dieu veillait à ce que les mots soient au bon emplacement tels qu'il en a reçu la révélation. Mais tous ces écrits de fortunes étaient souvent éparpillés, fragmentés et ne constituaient pas une forme consultable et tangible de compilation ou livre.

Abu Bakr Assaddîq :

C'est après la mort du Prophète Muhammad que le premier calife Abu Bakr, qui a lui-même été poussé par Omar Ibn Al-Khattâb, a initié la première compilation écrite du Saint Coran. Il a fallut pour cela faire appel à tous les compagnons qui avaient appris la Parole transmise directement par le Prophète وسلم صلى الله عليه. C'est Zayd Ibn Thabît, le scribe de Muhammad وسلم صلى الله عليه qui a été chargé de mettre l'intégralité de la Parole révélée par écrit pour éviter toute erreur. D'ailleurs, les conditions étaient très strictes pour valider les versets et les sourates écrites sur les différents supports. Pour ce faire, seuls les écrits réalisés en présence du Prophète وسلم صلى الله عليه et contrôlés par deux témoins de confiance qui connaissaient par coeur l'intégralité du Texte Sacré étaient alors reçus et considérés comme valides par Zayd Ibn Thabît. La Parole de Dieu fut ainsi transcrite sur des feuillets formant la première compilation du Saint Coran. L'ensemble des feuillets dut confié au calife Abu Bakr.

Omar Ibn Al-Khattâb :

Après la mort d'Abu Bakr Assaddîq, c'est le deuxième calife Omar Ibn Al-Khattâb qui a pris la garde de Saint Coran, et il le confia à sa mort à sa fille Hafsa, qui était aussi la veuve du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه.

Uthman Ibn Affâne :

C'est sous l'autorité du troisième Calife Uthman Ibn Affâne, compagnons du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه, que la première copie du Saint Coran fut établie, en premier lieu pour pallier aux divergences linguistiques que connaissait l'Arabie de l'époque et le moyen orient. La tradition musulmane rapporte que le calife Uthman demanda la première compilation à Hafsa, qui était la fille du premier Calife et la veuve du Prophète وسلم صلى الله عليه, puis s'est investit dans le classement des sourates selon un ordre juste, et il parachève son oeuvre en chargeant les meilleurs scribes dont Zayd Ibn Thabît, de rédiger des copies conformes à l'originale, pour les distribuer dans les grands lieux de divergences et apporter la vérité et la sérénité spirituelle que réclamaient les musulmans.

C'est donc au troisième calife Uthman Ibn Affâne que nous devons les copies que nous connaissons aujourd'hui, car elles sont conformes à la première que le Calife Uthman Ibn Affâne a établie.