L'Aïd El-Fitr fixé au Mardi 4 Juin 2019 Inch'Allah

L'Aïd El-Fitr est officiellement fixé au : Mardi 4 Juin 2019 correspondant au Mardi 1er Chawwal 1440.

Le site Islamohammed vous souhaite une bonne fête de l'Aïd El-Fitr à vous et votre famille. Qu'Allah accepte notre jeûne et qu'Il nous comble de Sa Clémence et Miséricorde.

Le Divorce en l'Islam

Divorce-Islam

Répudier signifie : Dans les législations antiques et dans le droit musulman, renvoyer sa femme en vertu de dispositions légales par décision unilatérale du mari.

Le divorce est la traduction du mot arabe "A-Tâlâq" qui signifie : la libération des devoirs et des obligations liées à la vie de couple.

Le mot "répudation" ne représente pas le sens vrai du "Tâlâq" en arabe.

L'Islam exhorte à l'union et non à la désunion entre les hommes et les femmes, mais autant que faire ce peu, en conformité avec les droits communs aux deux époux.

Le divorce en l'Islam est conforme sinon mieux au bon sens et au droit commun dans le respect des libertés de l'homme autant que de la femme, n'en déplaise aux menteurs-hâbleurs et importuns adorateurs de la discorde sociale, aux autres étourdis qui n'ont de "muslimines" que le nom (sans mérite) et sans oublier aussi et surtout les bouffis évaporés qui ont mal digérés la révélation de la Parole Sacrée et la Foi en Allah Loué soit-Il.

 

Définition du divorce en l'Islam : Tâlâq :

Lorsque l'entente n'est plus possible et que le climat conjugale devient oppressant pour l'homme ou pour la femme, il est autorisé en l'Islam de divorcer conformément à la Volonté de Dieu exprimée dans le Saint Coran, qui stipule et octroie des droits essentiels et non moins importants pour la femme.

L'Islam condamne tout acte de maltraitance, de malveillance, de maiséance, de non respect des droits et des valeurs de la femme, comme cela existait jadis et perdure de nos jours malheureusement. Il est souvent fait allusion à l'islam pour "justifier" de tel actes qui sont répréhensibles par la loi des hommes dans la vie d'ici-bas mais assurément sévérement chatiés par la Loi et la Justice de Dieu Loué Soit-Il.

La femme a le droit de demander le divorce :

Sourate 4, Verset 128 :

Dieu a dit : "Et si une femme craint de son mari abandon ou indifférence, alors ce n'est pas un péché pour les deux s'ils se réconcilient par un compromis quelconque, et la réconciliation est meilleure, puisque les âmes sont portées à la ladrerie. Mais si vous agissez en bien et vous êtes pieux... Allah est, certes, Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites."

"S'ils se réconcilient par un compromis quelconque", signifie arrêter les conflits par le divorce par consentement mutuel.