Le Contrat de Mariage

Les Fiançailles :

Sourate 2; Verset 235 :

Dieu a dit : "Et on ne vous reprochera pas de faire, aux femmes, allusion à une proposition de mariage, ou d'en garder secrète l'intention. Allah sait que vous allez songer à ces femmes. Mais ne leur promettez rien secrétement sauf à leur dire des paroles convenables. Et ne vous décidez au contrat de mariage qu'à l'expiration du délai prescrit. Et sachez qu'Allah sait ce qu'il y a dans vos âmes. Prenez donc garde à Lui, et sachez aussi qu'Allah est Pardonneur et Plein de mansuétude."

 

Le Contrat de Mariage :

En l'Islam, le mariage est sous le règime de la Séparation des biens, en application de la Loi de Dieu Loué soit-Il et du Droit Islamique la "Charia". Chacun est maître de ses biens propres. L'homme est le propriétaire de ses biens, et la femme est la propriétaire de ses biens. ET La responsabilité de l'entretien du ménage et de la famille incombe à l'homme et non à la femme.

La dot est un droit pour la femme. Ce n'est pas un "prix" comme dirait les hâbleurs téméraires, mais véritablement un droit que Dieu octroie de bonne grâce aux femmes. La dot peut être perçue selon différentes façons par chaque personne, selon le lieu et les traditions qui se sont accaparées ce droit divin. D'ailleurs, dans la plupart des nations musulmanes, la dot est de natures différentes, elle n'est pas systématiquement en monnaie sonnante et trébuchante car elle représente un bien qui peut donc concerner tous les domaines comme : l'argent évidemment mais aussi les biens vestimentaires, immobiliers, les bijoux et autres.

Sourate 4, Verset 4 :

Dieu a dit : "Et donnez aux épouses leur mahr, de bonne grâce. Si de bon gré elles vous en abandonnent quelque chose, disposez-en alors à votre aise et de bon coeur."

Sourate 5, Verset 5 :

Dieu a dit : "Et ne confiez pas aux incapables vos biens dont Allah a fait votre subsistance. Mais prélevez-en, pour eux, nourriture et vêtement, et parlez-leur convenablement."

 

La vie commune :

Sourate 65, Verset 6 :

Dieu a dit : "Et faites que ces femmes habitent où vous habitez, et suivant vos moyens. Et ne cherchez pas à leur nuire en les contraignant à vivre à l'étroit. Et si elles sont enceintes, pourvoyez à leurs besoins jusqu'à ce qu'elles aient accouché. Puis, si elles allaitent [l'enfant né] de vous, donnez-leur leurs salaires. Et concertez-vous [à ce sujet] de façon convenable. Et si vous rencontrez des difficultés réciproques, alors, une autre allaitera pour lui."

C'est un verset très riche en enseignements variésqui regroupe ainsi beaucoup de points ou de domaines qui sont trop souvent bafoués par la volonté excessive de domination de la femme par certains hommes.

Sourate 4, Verset 19 :

Dieu a dit : "Ô les croyants! Il ne vous est pas licite d'hériter des femmes contre leur gré. Ne les empêchez pas de se remarier dans le but de leur ravir une partie de ce que vous aviez donné, à moins qu'elles ne viennent à commettre un péché prouvé. Et comportez-vous convenablement envers elles. Si vous avez de l'aversion envers elles durant la vie commune, il se peut que vous ayez de l'aversion pour une chose où Allah a déposé un grand bien."