L'Aïd El-Fitr fixé au Mardi 4 Juin 2019 Inch'Allah

L'Aïd El-Fitr est officiellement fixé au : Mardi 4 Juin 2019 correspondant au Mardi 1er Chawwal 1440.

Le site Islamohammed vous souhaite une bonne fête de l'Aïd El-Fitr à vous et votre famille. Qu'Allah accepte notre jeûne et qu'Il nous comble de Sa Clémence et Miséricorde.

L'Hégire : l'Emigration vers Médine

L'Hégire ou l'exode vers Médine pour tous les croyants musulmans intervient après treize années d'appel à l'islam à la Mecque pour fuir les persécutions de toutes sortes allant des injures et insultes abjectes aux tortures perverses et les crimes sordides infligés par les Quoreichites qui n'entendaient pas un instant abandonner l'idolâtrie pour suivre la voie de l'islam révélée à Muhammad وسلم صلى الله عليه.

Les persécutions furent nombreuses et diversifiées, et les Quoreichites se surpassaient dans les insultes envers Muhammad وسلم صلى الله عليه, en le traitant de menteur, d'ensorcelé, de magicien et de fou. Ils multipliaient les blasphèmes contre le Coran en reniant la Parole Révélée au Prophète وسلم صلى الله عليه, les moqueries à l'encontre des croyants, les réclamations dédaigneuses de miracles diverses, les expulsions des croyants de leurs demeures, les châtiments criminels et les tortures meurtrières qui leurs étaient réservés simplement parce qu'ils étaient fidèles à Muhammad وسلم صلى الله عليه.

La prescription de l'Hégire :

Les musulmans furent contraints d'émigrer pour fuir les injustices criminelles devenues quotidiennes et habituelles des Quoreichites à la Mecque, mais surtout pour respecter la Volonté de Dieu dans la révélation des versets suivants, venus en aide pour les croyants pieux qui imploraient le Seigneur pour leur faire don de Sa Miséricorde.

Sourate 4, Verset 97 :

Dieu a dit : "Ceux qui ont fait du tort à eux-mêmes, les Anges enlèveront leurs âmes en disant : "Où en étiez-vous?" (à propos de votre religion). "Nous étions impuissants sur terre", dirent-ils. Alors les Anges diront : "La terre d'Allah n'était-elle pas assez vaste pour vous permettre d'émigrer?" Voilà bien ceux dont le refuge est l'Enfer, Et quelle mauvaise destination !"

Les exceptions :

Tous les croyants furent contraints pour leur survie et leur dignité de quitter la Mecque pour Médine, à l'exception des croyants que le voyage affaiblirait dangereusement comme décrits clairement dans le verset suivant :

Sourate 4, Versets 98 et 99 :

Dieu a dit :

"98 - A l'exception des impuissants : hommes, femmes et enfants, incapables de se débrouiller, et qui ne trouvent aucune voie : "

"99 - A ceux-là, il se peut qu'Allah donne le pardon. Allah est Clément et Pardonneur."

Dieu se porte Responsable des personnes qu'Il sait "faibles" et les protège des agissements infâmes des mécréants, car  après que le Prophète وسلم صلى الله عليه ait quitté la Mecque, leur haine s'en trouvait plus affaiblie à l'encontre des musulmans, par la Grâce de Dieu.

L'exode du Prophète وسلم صلى الله عليه Muhammad :

C'est en 622 de l'ère chrétienne et plus précisément le 15 juillet 622 que le verset de l'Hégire fut révélé et incite les musulmans de la Mecque à l'exode vers Médine.

C'est le début du calendrier musulman, l'an 1 de l'ère islamique, qui marque également le début de la constitution de la communauté musulmane "Al-Umma" et de sa reconnaissance par les Médinois, les Quoreichites et par la suite les peuples du monde entier. Les musulmans commencèrent à quitter la Mecque dans le secret, puis lorsque tous les croyants musulmans que Dieu avait choisis pour l'exode, eurent quitté la ville sainte et s'étaient établis dans la confiance et la sécurité de Médine, le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه reçut la révélation pour lui de quitter la Mecque. Le Prophète وسلم صلى الله عليه trouva son ami fidèle Abou Bakr et l'informa de la Volonté de Dieu, puis Muhammad, dans sa loyauté immuable, décide de laisser Ali à la Mecque et le charge de reverser leurs biens aux Qoreichites, qu'ils avaient déposés auparavant chez le Prophète وسلم صلى الله عليه en lequel la confiance et la loyauté trouvaient logis, malgré la différence primordiale de religion qui les opposait. Il était connu auparavant pour sa probité et sa loyauté infaillible en toutes circonstances.

L'entrée de Muhammad وسلم صلى الله عليه à Médine :

Le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه fut le dernier à émigrer à Médine (Al-Madina), accompagné de son ami fidèle Abu Bakr Assaddîq et comme le confirme le verset suivant, la loyauté et la Foi intégre en Dieu lui firent prononcer ces paroles concises et d'une sagesse légitime d'un Elu de Dieu Tout Puissant.

Sourate 17, Verset 80 :

Dieu a dit : "Et dis : "Ô mon Seigneur, fais que j'entre par une entrée de vérité et que je sorte par une sortie de vérité ; et accorde-moi de Ta part, un pouvoir bénéficiant de Ton secours." "

Le meilleur accueil fut réservé au Prophète وسلم صلى الله عليه lors de son entrée dans la ville, et les croyants musulmans furent traités avec la dignité qu'ils méritaient par les "Ansarites" croyants et convertis à l'islam.

Construction de la Mosquée du Prophète وسلم صلى الله عليه :

Anas ibn Mâlik a dit :

Le Prophète وسلم صلى الله عليه arriva à Médine et s'installa dans la partie la plus haute de cette ville chez une tribu dite les Banû Amr ibn Awf. Il séjourna chez eux quatorze nuits ; puis il envoya chercher les Banû An-Najjâr. Ceux-ci arrivèrent le sabre en bandouillère. Il me semble encore voir l'Envoyé d'Allah monté sur sa chamelle, Abu Bakr en croupe derrière lui et les notables des Banû An-Najjâr autour d'eux. Ils marchèrent jusqu'à arriver à la demeure de Abu Ayyub. L'Envoyé d'Allah priait là où l'heure de la prière l'avait surpris ; même parfois dans l'enclos des moutons. Puis il ordonna de bâtir une mosquée et manda dans cette fin aux chefs des Banû An-Najjâr.

Le changement de la Qibla : direction des prières vers Makka :

Jusqu'à lors, les prières étaient dirigées vers Jérusalem. Mais le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه dans son coeur préférait accomplir les prières quotidiennes en direction de la Ka'ba à la Mecque. Dans un tourment certains, probablement dû au dilemme d'une direction vers Jérusalem et la Ka'ba qui est la Maison de Dieu bâtie par les Pères des musulmans Abraham et Ismaël, le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه était partagé entre des sentiments légitimes et honorables. C'est à cette période qu'Allah révélà alors le verset du changement de la Qibla en direction de la Mecque et plus précisement vers la Ka'ba, la Maison sacrée bâtit par les Pères des musulmans.

Sourate 2, Versets 142, 143 et 144 :

Dieu a dit :

"142 - Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire : "Qui les a détournés de la direction (Qibla) vers laquelle ils s'orientaient auparavant?" Dis : "C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin""

"143 - Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager وسلم صلى الله عليه sera témoin à vous. Et Nous n'avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) وسلم صلى الله عليه et qui s'en retourne sur ses talons. C'était un changement difficile, mais pour ceux qu'Allah guide. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes."

"144 - Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c'est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n'est pas inattentif à ce qu'ils font." 

Les persécutions par les hypocrites à Médine :

Et le balai injuste des hypocrites Médinois était devenu quotidien, favori et adulé par l'ignorance des gens de l'époque qui étaient certains Bédouins et certains gens du Livre, qui mettait en scène les mensonges infâmes, les calomnies, les blasphèmes et les conspirations malhonnêtes contre les musulmans et Muhammad, mais également contre les croyants d'autres contrées venus à Médine pour entrer en l'islam et voir le Prophète وسلم صلى الله عليه.

Sourate 3, Verset 69 :

Dieu a dit : "Une partie des gens du Livre aurait bien voulu vous égarer. Or ils n'égarent qu'eux-mêmes ; et ils n'en sont pas conscients." 

Les gens du Livre, certains juifs avaient renoncés au pacte d'allégeance conclu avec le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه et se joignirent aux tortionnaires de Médine contre les musulmans.

Les batailles historiques :

Jusqu'à lors les musulmans n'avaient pas l'autorisation de combattre l'adversaire, même après les nombreuses injustices et les différents crimes commis à leur encontre par les Quoreichites et tous les mécréants hypocrites et polythéiste de la Mecque et de Médine.

Mais après les nombreuses invocations des croyants pieux et les réclamations du combat auprès du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه, Dieu révéla alors le verset suivant, autorisant les croyants musulmans à se défendre face à l'injustice prospère.

Sourate 22, Verset 39 :

Dieu a dit : "Autorisation est donnée à ceux qui sont attaqués (de se défendre) parce que vraiment ils sont lésés ; et Allah est certes Capable de les secourir."

La bataille de Badr :

Le jour de cette bataille fut nommé par Dieu dans le Coran le jour du discernement, et les combats causèrent des pertes humaines de part et d'autres des assaillants, mais toujours provoqués et engendrés par la crainte des mécréants d'une expansion certaine de l'islam les incitant au renoncement de leurs perversités et leurs injustices légalisées par leur soins.

Le triomphe des musulmans se fit éclatant avec le concours de Dieu Tout Puissant, comme en témoigne les versets suivants concernant la bataille de Badr, en l'an 624 de l'ère chrétienne :

Sourate 8, Versets 8 et 9 :

Dieu a dit :

"8 - afin qu'Il fasse triompher la vérité et anéantir le faux, en dépit de la répulsion qu'en avaient les criminels."

"9 - (Et rappelez-vous) le moment où vous imploriez le secours de votre Seigneur et qu'Il vous exauça aussitôt : "Je vais vous aider d'un millier d'Anges déferlant les uns à la suite des autres.""

Les musulmans furent les vainqueurs de cette première bataille de l'ère islamique et cette victoire a contribuée pour beaucoup à la consolidation de la communauté (Al-Umma) musulmane à Médine et la reconnaissance du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه comme chef religieux et commandant des armées musulmanes fut ainsi établie, ce qui engendra des craintes certaines chez les ennemis polythéistes de Médine et des environs.

Les gens discutent et débattent sur la religion de Muhammad وسلم صلى الله عليه partout dans les alentours de Médine et de la Mecque, et un grand nombre de personnes se sont intéressées par la voie de la vérité et de la paix et se hâtent pour se convertir spontanément à l'islam. A la Mecque, les nombreuses pertes des Chefs Quoreichites ont sévérement infligés toutes les familles polythéistes. Et beaucoup d'entre eux ne pensent plus qu'à la vengeance.

La bataille de Ouhoûd : la revanche des Quoreichites :

En l'an 3 de l'Hégire, lors de cette bataille terrible pour les non musulman, les mecquois se lancèrent dans une guerre de revanche. Les musulmans eurent de lourdes pertes pour avoir négligé la stratégie établie par le Prophète وسلم صلى الله عليه qui avait demandé à ses archers de ne pas abandonner leurs positions. Les musulmans durent battre en retraite, les ennemis Quoreichites firent de même pour panser leurs blessures.

Sourate 3, Verset 152 :

Dieu a dit : "Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu'au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l'ordre donné, et vous avez désobéi après qu'Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez ! Il en était parmi vous qui désiraient la vie d'ici bas et il en était parmi vous qui désiraient l'au delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. Et certes Il vous a pardonné. Et Allah est Détenteur de la grâce envers les croyants."

Cependant, on ne peut considérer que les mécréants étaient sortis vainqueurs de cette bataille car les musulmans les poursuivirent sur le chemin de la Mecque alors qu'ils fuyaient refusant le combat.

Les Hadiths rapportent que le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه fut blessé lors de cette bataille par des pierres lancées par l'ennemi au moment de l'assaut, qui ont brisées son casque lui infligeant des blessures au visage. C'est sa fille Fatima, épouse d'Ali Ibn Abi Talib, qui soigna ses blessures.

La bataille du fossé : Al-Khandaq :

C'est en 627 de l'ère chrétienne qu'eut lieu la bataille du Fossé : Al-Khandaq en arabe, également appelée "la Bataille des Coalisés" : "Al-Ahzâb", et plus précisement au court de la cinquième année de l'Hégire. C'est également l'une des batailles les plus importantes et elle fut très décisive pour tous les musulmans qui s'y distinguèrent par la bravoure et le courage qui leur incombaient en tant que "Muslumines" combattants dans la voie de la vérité et de la Paix que l'islam représente.

Cette bataille représente l'injustice dans sa forme originelle parce qu'elle est dû à l'hypocrisie avilissante de certaines tribus alliées pourtant par un acte avantageux pour elles et sans précédents que le Prophète وسلم صلى الله عليه de l'islam avait initié par la volonté de liberté, de loyauté, d'équité et de paix que l'islam enseigne et exhorte à la concrétisation en société entre les êtres humains.

Les coalisés assiégèrent Médine, mais les musulmans furent soutenu par la Grâce d'Allah, Loué soit-Il !

Sourate 33, Versets 9 et 10 :

Dieu a dit :

"9 - Ô vous qui croyez ! Rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous, quand des troupes vous sont venues et que Nous avons envoyé contre elles un vent et des troupes que vous n'avez pas vues. Allah demeure Clairvoyant sur ce que vous faites."

"10 - Quand ils vont vinrent d'en haut et d'en bas [de toutes parts], et que les regards étaient troublés, et les coeurs remontaient aux gorges, et vous faisiez sur Allah toutes sortes de suppositions..."

Les musulmans furent alors éprouvés et secoués d'une dure secousse. Mais Allah est Garant des croyants et Il est le Tout-Puissant, le Fort et le Sage dans Sa Volonté.

La fatigue, les conditions climatiques sévéres, la durée du siège et surtout les divisions et les craintes de traitrise et de tremperie au sein des tribus coalisées, ont eu raison des troupes qui décidèrent de lever le siège.

Sourate 33, Verset 25 :

Dieu a dit : "Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu'ils n'aient obtenu aucun bien, et Allah a épargné aux croyants le combat. Allah est Fort et Puissant."

Le combat de la bataille des Coalisés ou du Fossé fût un siège contraignant les parties adverses à l'abandon du combat, principalement à cause des conditions climatiques difficiles pour les assaillants.

Mais la bataille ne fut pas terminée pour autant et se poursuivit aves les gens du Livre qui ont trahis le pacte d'allégeance signé avec les musulmans.

Sourate 33, Verset 26 :

Dieu a dit : "Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l'effroi dans leurs coeurs ; un groupe d'entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers."