Son mariage avec Khadija

Khadija était la femme la plus prestigieuse des Quoreichites. Elle devait se réputation à sa beauté d'abord, puis à la justesse reconnue de son jugement, à sa bonne moralité et à sa richesse matérielle qu'elle puisait et fructifiait dans le commerce de l'époque. Elle était âgée de quarante ans lorsqu'elle fut demandée en mariage par le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه qui a remarqué ses qualités lorsqu'elle lui confia la charge de son commerce. Car elle aussi n'avait pas non plus négligé les nombreuses qualités morales d'honnêteté, de confiance et de probité du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه, et l'incita à lui confier la gestion de son commerce.

Elle avait auparavant refusée plusieurs demandes en mariage des nombreux soupirants Quoreichites n'ayant pas trouvé alors en eux les qualités morales qu'elle attendait.

Ce sont les oncles de Muhammad وسلم صلى الله عليه qui se sont occupé de les marier. Hamza fut celui qui fit la demande en mariage en bonne et due forme, et Abou Talib se chargea du discours habituel de l'époque.

Ainsi Khadija fut la première épouse du Prophète وسلم صلى الله عليه et elle lui donna ses fils, à l'exception d'Ibrahim, et ses filles dont la plus jeune Fatima, qui sera plus tard l'épouse d'Ali Ibn Abi Talib.

Allah a béni l'union du Prophète وسلم صلى الله عليه et de Khadija, et a fait d'elle la première femme musulmane au monde. C'est grâce à son soutien, que le Prophète وسلم صلى الله عليه pu ainsi poursuivre son chemin dans la Révélation, sans peur ni crainte car Khadija s'empressait sagement de les dissiper avec ses paroles sages et convaincantes.

Ils vécurent heureux en famille jusqu'à la mort de Khadija, ce qui marqua une nouvelle période de vie non plus personnelle ou individuelle pour le Prophète وسلم صلى الله عليه, mais plutôt une vie prophètique stricte structurée par les décrets de Dieu et la progression de la révélation de la Parole de Dieu.

Les enfants du Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه :

Le Prophète وسلم صلى الله عليه était un père modèle sans conteste. Toujours présent et à l'écoute de ses enfants qu'il chérissait grandement.

Les enfants du Prophète وسلم صلى الله عليه lui ont été donnés par sa première épouse Khadija.

Allah le fit père de trois fils qui décèdent en bas âge. L'ainé des enfants s'appelait Al Qassim, puis le second enfant fut une fille qui se prénommait : Zaïnab, puis une deuxième fille : Rouqayya, puis une troisième : Oum Kalthoum, et la dernière fille fut Fatima. Le second fils fut Abdallah et le troisième fut Tahar-Tayeb, dernier fils du Prophète qui portait deux prénoms.

Le Messager de Dieu وسلم صلى الله عليه révéla à Fatima qu'elle serait la maîtresse des femmes du Paradis. Elle épousa Ali Ibn Abi Talib qui était le cousin paternel du Prophète وسلم صلى الله عليه. Elle eut avec Ali deux fils Al-Hassan et Al-Houssayn, dont le Prophète وسلم صلى الله عليه a dit qu'ils seraient les seigneurs des jeunes au Paradis.

Le Prophète eut également un autre fils de sa concubine égyptienne qui lui a été offerte par le chefs des coptes d'Egypte. Il s'appelait Ibrahim et mourût au berceau. A son chevet, le Prophète وسلم صلى الله عليه dit : "les yeux pleurent et le corps est triste, mais nous ne disons rien qui ne puisse être agréable au Seigneur. Ô Ibrahim ! Nous sommes affligés d'être séparés de toi."

L'affection et la sensibilité du Messager de Dieu وسلم صلى الله عليه est certainement sans égale, en tant que père et aussi grand-père.

Le Prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه était affectueux et doux avec ses enfants et autant avec ses petits-enfants. Car en tant que grand-père, il était attentionnée, affectueux, tolérant et d'une extrême patience, même lors des prières.