Naissance de Muhammad وسلم صلى الله عليه

Dieu, que soient Exaltées Sa Toute Puissance et Sa Gloire, bénit la progéniture d'Abraham et sa descendance. La famille d'Ismaël s'agrandit, et les fils d'Adnan, l'un des fils d'Ismaël, furent nombreux.

Le prophète Muhammad وسلم صلى الله عليه est donc l'héritier d'une longue lignée de Messagers, dont l'ascendance remonte à notre père Ismaël lui-même fils de notre père et Maître Abraham que le salut de Dieu soit sur eux.

Il est né un Lundi, le douzième jour du mois de Rabî' 1er de l'année de l'éléphant qui se situe environ en 570 après J.C. Un destin bien déterminé parce qu'il fut le jour le plus heureux qu'ait connu l'humanité. Muhammad وسلم صلى الله عليه est né de parents Quraychites descendants d'Ismaël fils d'Abraham, à la Mecque en Arabie Saoudite. Ses parents s'appelaient Amina, fille de Wahb, le seigneur de la tribu des BENI Zahra, et Abdallah fils d'Abd Al Mouttalib qui était alors le Seigneur de Qurayche. Abdallah mourut très jeune alors que son épouse était enceinte du Futur prophète de l'Islam.

Sourate 93, Verset 6 :

Dieu a dit : "Ne t'a-t-il pas trouvé orphelin ? Alors Il t'a accueilli !"

La coutume de l'époque voulait que chaque nouveau-né soit confié pendant toute la période de son allaitement à une nourrice. Ainsi, les nombreuses nourrices de la Mecque et des alentours savaient très bien que Muhammad وسلم صلى الله عليه n'avait pas de père dont elles pourraient attendre des biens en récompense pour leur travail. C'est ainsi que Dieu dans Sa Miséricorde, envoya une femme loyale et charitable vers le jeune bébé. Elle s'appelait Halima As Sa'dyya, de la tribu des Béni Sa'd. Elle avait déjà eu vent de son histoire et n'était pas intéressée par le manque à gagner en perspective, et refusa l'enfant. Elle revint en ville une autre fois à la recherche d'un bébé de parents aisés, mais sans succès. De plus, la Miséricorde d'Allah lui avait ouvert son coeur pour le jeune Muhammad وسلم صلى الله عليه et elle le prit avec elle pour une destinée imprévue. Dès les premiers jours en présence de Muhammad وسلم صلى الله عليه, Halima ne tarda pas à constater de nombreux changements intriguant de leurs faits. Tout d'abord, son lait était devenu si abondant que le nourrisson se contentait d'un seul sein. Ensuite, sa vieille chamelle donnait du lait en quantité suffisante pour tous, et son ânesse devint la plus rapide que d'habitude tandis que son troupeau de moutons et de brebis revenait toujours rassassié des pâturages.

Le jeune Prophète وسلم صلى الله عليه resta chez Halima six années, dans la quiétude et la sérénité de l'endroit propice au développement moral de l'enfant.

Amina, la mère du Prophète وسلم صلى الله عليه décède lorsque celui-ci était âgé de six ans. Il fut alors confié à son grand-père Abd Al Mouttalib.

A nouveau, le jeune garçon se retrouva orphelin de son grand-père qui décède quelque temps après sa mère. Il fut alors confié à son oncle paternel Abou Talib, qui était le frère utérin d'Abdallah Adn Al Mouttalib. L'oncle fut toujours aux côtés de jeune garçon, avec plus de tendresse de bienfaisance et de bienveillance. Muhammad وسلم صلى الله عليه grandit alors dans un milieu propice à l'affection et entouré des siens. Il avait des qualités certaines qui s'affirmaient au fur et à mesure de l'âge. Ainsi, il était le plus noble, le mieux éduqué, le plus pudique, le plus sincère, le plus probe et le plus éloigné du vice. Ces qualificatifs avantageux étaient en lui des vertus et lui valurent le surnom "d'Al-Amine" qui signifie le fidèle, le probe.

Le Prophète وسلم صلى الله عليه avait une préférence innée pour le respect des liens du sang, et ne lésina jamais à offrir son aide à tous ceux qui en avaient besoin.

Il reçut l'éducation la plus digne qui puisse être pour un prophète, tant par la grâce de Dieu que par sa mère, son grand-père et son oncle, qui lui fit découvrir l'activité principale d'alors à la Mecque, et qui était le commerce.

Muhammad وسلم صلى الله عليه devint rapidement un commerçant prestigieux dont l'ingéniosité ne laissa pas indifférente une certaine riche femme d'affaire Quoreichites, qui lui avait confié une mission lors d'un voyage en Syrie, et qui deviendra par la suite sa première épouse et la première femme musulmane.