La prière de consultation (Salat Al-istikhara)

La prière de consultation fait partie des actes que le Prophète وسلم صلى الله عليه pratiquait régulièrement.

Le Prophète وسلم صلى الله عليه pratiquait cette prière quand Il envisageait une affaire ou Se trouvait face à un projet dont il ne savait s'il était bénéfique ou non.

La prière de consultation est une tradition prophétique recommandée pour toute personne confrontée à une décision importante comme un mariage, un voyage ou un travail ; elle doit accomplir la prière de consultation, puis elle répète l’invocation que le Prophète وسلم صلى الله عليه disait. Si le projet en question est bénéfique, Dieu insufflera au fidèle de l’enthousiasme envers l’exécution de ce projet et lui en facilitera l’accomplissement. Autrement, Dieu le fera renoncer à ce projet.

Jabir a rapporté ceci : L'Envoyé d'Allah وسلم صلى الله عليه aimait nous enseigner l'utilisation de la prière Al-Istikhara en toute circonstance, et ce au même titre d'ailleurs que les sourates du Coran en disant : "Lorsque l'un de vous s'apprête à accomplir une chose, qu'il accomplisse deux inclinaisons en guise de prière surérogatoire."

La prière de consultation se compose de deux Raka'a :

La première Raka'a :

Sourate 1 : Al-Fâtiha :
1- bismillâhi-r-rahmâni-r-rahîm
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
2- al-hamdou lillâhi rabbi-l'âlamîn
Louange à Allah, Seigneur de l'univers.
3- ar-rahmâni-r-rahîm
Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux,
4- mâliki yawmi-d-dîn
Maître du Jour de la rétribution.
5- iyyâka na'boudou wa iyyâka nasta'în

C'est Toi [Seul] que nous adorons, et c'est Toi [Seul] dont nous implorons secours.
6- ihdina-s-sirâta-l-moustaqîm
Guide-nous dans le droit chemin.
7- sirâta-l-ladhîna an'amta'alayhim ghayri-l-maghdoûbi alayhim wala-d-dâllîn
Le chemin de ceux que Tu as comblès de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.

Sourate 109 : Al-Kâfirûne :

bismillâhi-r-rahmâni-r-rahîm
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1- quoul yâ ayyouhâ-l-kâfiroûn
Dis : "Ô vous les infidèles !
2- lâ a'boudou mâ ta'boudoûn
Je n'adore pas ce que vous adorez.
3- wa lâ antoum 'abidoûna mâ a'boud
Et vous n'êtes pas adorateurs de ce que j'adore.
4- wa lâ ana 'abidoûn mâ 'abadtoum
Je ne suis pas adorateur de ce que vous adorez.
5- wa lâ antoum 'abidoûna mâ a'boud
Et vous n'êtes oas adorateurs de ce que j'adore.
6- lakoum dînoukoum wa liya dîni<
A vous votre religion, et à moi ma religion."

La deuxième Raka'a :

Sourate 1 : Al-Fâtiha

Sourate 112 : Al-Ihlâs :

bismillâhi-r-rahmâni-r-rahîm
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

1- qoul houwa-l-lâhou ahad
Dis : "Il est Allah, Unique.
2- allâhou-s-samad
Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.

3- lam yalid walam yoûlad
Il n'a jamais engendré, n'a pas été engendré non plus.
4- walam yakoun lahoû koufouwan ahad
Et nul n'est égal à Lui."

Invocation à faire après les salutations finales :

"allâhoumma inni astakhirouka bi'ilmika wa astaqdirouka biqoudratik wa as'alouka min fadlika-l-adhim fa'innaka taqdirou walâ aqdir wata'lamou walâ a'lam wa anta 'allâmou-l-ghouyoûb, allâhoumma in kounta ta'lamou anna hâdha-l-amra khayroun lî fî dînî wama'âchî wa 'âqibati amri faqdirhou lî wayassirhou lî thoumma bârik lî fîh, wa in kounta ta'lamou anna hâdha-l-amra charroun lî fî dînî wama'âchî wa 'âqibati amri fasrifhou anni wasrifnî 'anhou waqdir li-l-khayra haythou kân thoumma raddinî bih."

"Ô Allah je Te sollicite pour Ton savoir infini, pour Ton pouvoir sublime et pour Ton bienfait incommensurable car le pouvoir et le savoir t'appartiennent et pas à moi, Toi qui connais les secrets de l'inconnaissable. Ô Allah, si Tu sais que cette chose m'est profitable aussi bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas que pour mes derniers jours, destine-la moi, facilite sa concrétisation et bénis-la. Mais si tu sais que cette chose m'est préjudiciable aussi bien pour ma religion, pour ma vie ici-bas que pour mes derniers jours, détourne-là de moi et réciproquement puis destine-moi le bien où qu'il soit et accorde-moi sa jouissance."

اللّهُـمَّ إِنِّـي أَسْتَخيـرُكَ بِعِاْـمِك، وَأسْتَقْـدِرُكَ بِقُـدْرَتِـك، وَأَسْـألُـكَ مِنْ فَضْـلِكَ العَظـيم، فَإِنَّـكَ تَقْـدِرُ وَلا أَقْـدِر، وَتَـعْلَـمُ وَلا أَعْلَـم، وَأَنْـتَ عَلاّمُ الغُـيوب، اللّهُـمَّ إِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ- وَيُسَـمِّي حاجَتَـه - خَـيْرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاقْـدُرْهُ لي وَيَسِّـرْهُ لي ثـمَّ بارِكْ لي فيـه، وَإِنْ كُنْـتَ تَعْـلَمُ أَنَّ هـذا الأمْـرَ شَـرٌ لي في دينـي وَمَعـاشي وَعاقِـبَةِ أَمْـري، فَاصْرِفْـهُ وَاصْرِفْني عَنْـهُ وَاقْـدُرْ لي الخَـيْرَ حَيْـثُ كانَ ثُـمَّ أَرْضِـني بِـه.